Qu’est-ce qu’une assurance obsèques ?

> >


Il s’agit d’un contrat obsèques qui vous permet d’organiser et de financer vos funérailles à l’avance, tout en assurant le versement d’un capital à votre bénéficiaire. Ce contrat de prévoyance a pour avantage de soutenir vos proches dans la difficile épreuve que représente un décès, en leur permettant notamment de ne pas se soucier – ou uniquement en partie – du paiement des obsèques.

La convention obsèques : ses différentes formes

Il existe deux formes de conventions obsèques : le contrat en prestations personnalisées et le contrat en capital.

Le contrat en prestation

Il s’agit d’une assurance obsèques dont le but est d’organiser en avance tout ce qui a trait aux funérailles (cérémonie, choix du cercueil etc.), dont leur financement, avec le concours d’un assureur (ou d’une banque) et d’un opérateur funéraire (pompes funèbres).

Au décès du souscripteur, l’assureur versera à son bénéficiaire désigné un capital, défini au préalable. Les prestations adjointes au contrat obsèques seront réalisées par l’opérateur funéraire, tel que défini par le souscripteur.

Le contrat obsèques en prestations personnalisées est davantage axé sur vos souhaits et vos attentes puisqu’il est personnalisé, comme son nom l’indique. Aussi, comme le contrat en capital, il prévoit le remboursement du coût des obsèques afin d’éviter à vos proches de devoir financer une partie de vos funérailles le moment venu.

Le contrat en capital

L’assuré laisse à ses proches un capital variable, déterminé avec l’assureur, afin de couvrir les frais liés aux obsèques. L’éventuel surplus après le règlement des funérailles revient à un bénéficiaire désigné.

À noter : Les contrats obsèques en capital, même s’ils ne prévoient pas l’organisation, peuvent néanmoins contenir des clauses intéressantes telles que le rapatriement de corps ou le transport des proches.

Les cotisations des contrats obsèques

Il existe trois cotisations différentes : la cotisation unique, la cotisation temporaire et la cotisation viagère.
  • La cotisation unique, ou paiement par prime unique, consiste en un seul versement d’un montant pré-établi selon les volontés du souscripteur.
  • La cotisation temporaire, ou paiement par prime temporaire, consiste en des versements réguliers échelonnés (mois, trimestre, année).
  • La cotisation viagère, ou paiement d’une prime viagère, consiste en une cotisation à durée variable, qui s’étale jusqu’au décès du souscripteur.
Le choix des cotisations dépend de l’âge auquel vous vous assurez et du montant du capital garanti (4 000 à 5 000 euros en moyenne d’après les chiffres de https://www.lassurance-obseques.fr). Les cotisations versées ont pour utilité d’accumuler ce capital.

Quel montant investir ?

Le choix du montant de votre capital vous appartient et se définit au moment de la souscription. Ce montant sera versé à votre bénéficiaire lors de votre décès afin d’organiser et de financer vos obsèques.

De nos jours, le coût des obsèques varie entre 4 000 et 5 000 euros. Le montant du capital diffère s’il s’agit d’une crémation (environ 3 500 euros) ou d’une inhumation (4 500 à 7 000 euros). Il peut être plus important dans le cadre d’un contrat en prestations personnalisées.

Le règlement des cotisations débute dès la signature de la convention obsèques. Si votre capital garanti ne couvre pas la totalité des frais liés à vos funérailles, votre famille se devra de prendre en charge le supplément.

A quel âge souscrire à une assurance obsèques ?

L’âge limite de souscription d’une assurance obsèques est en général 80 ans, bien que certains assureurs acceptent de dépasser cette limite (jusqu’à 85 ans pour certains). En moyenne, la majorité des contrats obsèques sont signés entre 50 et 60 ans.

Il est généralement conseillé de ne pas trop attendre pour souscrire à ce type de contrat, quelle que soit la prestation retenue. Selon votre âge, les cotisations présentent plus d’avantages que d’autres. Au-delà de 70 ans, la prime viagère est la plus rentable.

La convention obsèques et la fiscalité

Une convention obsèques répond à la même politique fiscale qu’un contrat d’assurance vie et présente donc un régime d’imposition particulièrement avantageux. Le montant garanti ne connait pas de droits de succession tant qu’il demeure inférieur à 152 500 euros par bénéficiaire. Au-delà, une taxe de 20 à 31,25 % peut être appliquée.


Afin d’obtenir votre devis et financements possibles pour vos Volontés Obsèques, veuillez remplir le questionnaire suivant :

Année de naissance :